Donkey Kong Country: Tropical Freeze

Vous considérez-vous comme un ou une pro du plateforming ? Vous raffolez des secrets et mystères des jeux précédents ? Et bien, bonne nouvelle, Donkey Kong Country: Tropical Freeze est probablement le jeu qui va vous convaincre d’enfin vous procurer une Wii U.

Un gros morse Viking débarque avec son armada et envahit la paisible ile de DK et compagnie, laissant au passage un froid hivernal au lieu d’un climat tropical. C’est à DK et à sa bande de reprendre possession de leur cabane et de leur ile. Scénario classique, sans grande profondeur mais efficace pour l’objectif : avoir beaucoup de fun. Tropical Freeze est un nouveau chapitre dans le reboot de la série, effectué par Retro Studios.

Cette fois-ci, nous avons le choix du compagnon qui part à l’aventure avec nous : Diddy fait son retour avec son jet-pack qui survol tout en douceur pendant quelques secondes, Dixie, la jolie blondinette, se donne un swing dans les airs et plane le temps d’un instant et finalement, l’honorable Cranky Kong (le DK original si l’on en croit la légende) peut se servir de sa canne pour sauter par-dessus les dangers à la manière de Scrooge McDuck. Chaque personnage ne se joue pas de la même manière, que ce soit au niveau des déplacements généraux, nager, sauter ou rouler. Il me semble que le choix le plus efficace ait été de conserver Dixie tout au long du parcours. Les autres sont plaisants à jouer aussi mais lors des challenges plus difficiles, j’étais heureuse d’avoir Dixie pour me sauver du pétrin. Quand vous jouez seul, le compagnon embarque sur le dos de DK et vous contrôlez un seul personnage ayant les habiletés des deux mais le plus agréable c’est de jouer à deux dans votre salon, où chacun en contrôle qu’un seul.

Jouer à deux se révèle quand même l’un des plus gros défis : des plateformes qui s’effondrent, des plateaux qui se bousculent au poids, coordonner deux joueurs à survivre aux défis  est doublement difficile; la communication est clée.

Un autre excellent point au jeu c’est d’avoir le choix du contrôleur. Vous pouvez opter pour le Gamepad, la Wiimote seule, le combo Wiimote et Nunchuk ou même le Wii U Controller Pro. Certains se sentent plus à l’aise avec l’un ou l’autre des choix ce qui rend le jeu plus confortable. L’écran du Gamepad ne sert à rien et s’éteint lors de votre partie alors l’avoir dans les mains est plus une question d’ergonomie ou de goût. Ça économise la batterie lorsque vous vous servez de la télé. Vous voulez écouter la partie de hockey en même temps par contre ? Choisissez de jouer à partir de l’écran du gamepad et le tour et joué. Pas qu’on vous conseille de faire autre chose en jouant à Tropical Freeze

DKC:TF n’est pas un jeu facile. Oh que non. Embarquer dans le jeu avec l’égo gros-comme-le-bras, croyant avoir tout vu et tout fait dans les plateformers va sérieusement et rapidement péter votre balloune. Les premiers tableaux ne sont pas difficiles (mais pas trop faciles non plus) et la difficulté grimpe assez rapidement et laisse place à très peu d’erreurs. Elle n’est pas impitoyable mais elle réussit à vous garder constamment sur vos gardes. Les enfants vont apprécier les premiers mondes mais vont peut-être se désintéresser du reste, compte tenu de la difficulté. À voir selon chacun. Le jeu n’est pas impossible mais demande quand même certaines habiletés de base.

6 mondes à visiter, chacun contenant des tableaux secrets à débloquer, des pièces de casse-tête à dénicher et des lettres KONG à attraper. La signature visuelle de chaque monde est impressionnante. En plus d’être pleines de vie, les thématiques influencent le type de défis que vous allez rencontrer. On ne voit que très rarement le même “type” de tableaux deux fois, ce qui rend le jeu extrêmement varié. Autre nouveauté, les “boss fights” ne suivent plus exactement la même formule classique à laquelle on est habitué (attaque en 3 stades); c’est désormais plus difficile à comprendre la dynamique des attaques du boss mais après plus de 20 ans à faire toujours les mêmes choses, ça fait du bien du nouveau.

Funky Kong est aussi de retour avec sa boutique d’objets à acheter. En collectionnant les pièces, vous pouvez vous procurer des vies supplémentaires et même des outils pour vous aider à compléter les tableaux soit en vous rendant plus résistant ou en vous prêtant un perroquet qui vous appui dans votre recherche de secrets.

Un bon 10-12 heures se présentent à vous pour une partie normale mais on peut facilement en rajouter un autre 10 de plus juste pour re-naviguer à travers chaque tableau pour y déterrer tous ses secrets. Et vous allez être récompensé pour tout ce travail, si vous êtes prêt pour un bon défi. Parfois, le mystère n’est pas de savoir où ils se cachent mais plutôt comment les attraper (et les conserver).

Donkey Kong Country: Tropical Freeze est l’un des meilleurs plateformers sur le marché présentement. Si vous n’étiez pas encore convaincu de vouloir vous procurer une Wii U, c’est probablement le jeu qui va vous faire décider. Un bon jeu à jouer à deux sur le sofa, à condition d’être de compétences égale pour maximiser le plaisir. Il offre des challenges à la pelletée qui va surement donner lieu à beaucoup de “High-five” lorsque vous allez passer au travers. Un bon 15 heures s’offre à vous pour une partie normale mais rajoutez quelques heures de plus simplement pour ré-explorer les tableaux et découvrir plein de secrets que vous avez passé à côté. La seule chose décevante c’est que votre compagnon a le choix entre 3 personnages avant de débuter la partie, s’il n’aime pas son choix, vous devez retourner au menu principal pour en choisir un nouveau. Il n’y a pas de changement rapide en cours de partie.

 

  • Excellent challenge pour tous les goûts
  • Un vrai fun-fou à jouer à deux
  • Tableaux vibrants et remplis de secrets qui vont occuper certains Obsessifs-compulsifs jusqu’à la toute fin

 

  • Certains challenges semblent des fois démesurés su premier regard et font trop souvent rager (surtout vers la fin)

 


Partagez l'article avec vos amis !
facebooktwittergoogle_plusreddittumblrfacebooktwittergoogle_plusreddittumblr
//

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Écrit par :

@halokitty008
31 March, 2014

ETG sur les Réseaux