Lil’ Alchemist

D’habitude, les jeux de cartes à collectionner, surtout sur un cellulaire, c’est pas mon dada.

Par contre, Lil’ Alchemist est si coloré et simple à utiliser que j’ai l’impression d’avoir 20 ans de plus que leur public cible.  Le concept est presque enfantin : on combine des éléments pour en créer un nouveau. Combinons un loup et une flamme pour en faire un joli Firefox, ou encore un humain et une bouteille de potion magique pour en faire un magicien.

On débute en choisissant une des trois classes disponibles : Élémentaliste, Enchanteur ou Guérisseur. Ne passez pas trop de temps à faire votre choix : on peut le changer plus tard au grès de notre humeur. L’élémentaliste ajoutera, en mode combat, un point d’attaque boni, cumulatif sur 5, suite à chaque combinaison de cartes. L’Enchanteur ajoutera plutôt des points d’attaque et de défense sur les cartes jouées directement, tandis que le Guérisseur rétablira vos points de vie de la même façon.

Le système de combat peut être très répétitif : on entre dans un zone où il y a au départ un boss et on doit le vaincre une fois pour avoir accès au second, etc. Mais le hic, c’est que pour obtenir un maximum de carte, chaque boss doit être combattu avec succès 12 fois…

Le jeu est rempli de références à la culture populaire, comme en combinant un loup et un super héro (qui lui même est un amalgame d’un humain et d’une substance radioactive), on obtiens Wolferine. Il ressemble drôlement à un personnage de Marvel.

La où ça se gâte, c’est à la mercantilisation de l’expérience : il faut du temps pour rechercher certaines combinaisons d’éléments, et les plus rares prennent 24 heures.  24 heures, c’est long quand on a envie de jouer tout de suite.  On nous invite bien sûr à faire passer ce délai à la vitesse de la lumière grâce à l’achat de pierres précieuses avec votre carte de crédit.

Malgré ceci, le jeu est définitivement amusant et je le recommande aux gens qui ont une patience d’ange (la combinaison est humain plus ailes).

  • Joyeux, coloré et facile à apprendre.

 

  • La patience est requise en terme d’heures réelles d’attente pour rechercher de nouvelles cartes.

 

Partagez l'article avec vos amis !
facebooktwittergoogle_plusreddittumblrfacebooktwittergoogle_plusreddittumblr
//

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Écrit par :

@Cokamouse
13 March, 2014

ETG sur les Réseaux